Code orange pour les maladies respiratoires : vigilance accrue pour les personnes à risque

Ce lundi 05 février, la CIM (Conférence interministérielle de santé publique) a confirmé la décision du RMG (Risk Management Group), de relever le niveau d’infections respiratoires en code orange, et demande une attention particulière à une ventilation optimale et une vigilance accrue à l’égard des personnes à risque.

Cette décision suit l’avis du RAG (Risk Assessment Group) , qui surveille la situation chaque semaine à l’aide du Respiradar (outil de mesure de la circulation des germes dans les voies respiratoires et de la pression dans le système de soins de santé).

On constate actuellement une augmentation des infections respiratoires, notamment une forte hausse des cas de grippe, ce qui accroît la pression sur le système de soins de santé. Cette situation n’est pas inattendue : chaque hiver, nous observons un pic de plaintes respiratoires, d’infections et d’hospitalisations.

Afin de prévenir la propagation et protéger les personnes les plus vulnérables (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, de diabète, de maladies pulmonaires, de cancer, d’obésité, d’insuffisance rénale chronique et d’un système immunitaire affaibli), des recommandations ont été formulées à l’intention de la population et des prestataires de soins de santé.

Outre les recommandations de base bien connues (hygiène des mains, tousser et éternuer dans un mouchoir jetable ou dans le coude, ventilation intérieure, rester chez soi si l’on est malade, porter un masque  chirurgical en cas de contact avec d’autres personnes tant que l’on présente des symptômes, et renouveler les vaccinations), en code orange, il convient d’accorder une attention particulière à la ventilation optimale des espaces intérieurs, même en cette période,  et à la protection des personnes vulnérables. 

À ce stade, le port du masque est vivement recommandé aux personnes vulnérables  (de préference avec un masque FFP2). Le port du masque chirurgical  est recommandé  aux personnes qui entourent  les personnes vulnérables, ainsi qu’aux personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire, en particulier dans les lieux très fréquentés (comme les transports publics). 

Le port du masque buccal est également recommandé dans les établissements de santé, dans les salles d’attente et dans d’autres lieux où il y a un risque accru d’infection lors de contacts avec les personnes vulnérables.  

L’épidémie annuelle de grippe est temporaire. Sciensano, le RAG et le RMG surveillent de près la situation afin de descendre de niveau dès que possible.

Plus d’informations et suivi de l’évolution de la situation sur le site de la Santé publique : https://www.health.belgium.be/fr


Dernières actualités :

Reprise des rencontres citoyennes ce jeudi 1er février à Chastre

Reprise des rencontres citoyennes ce jeudi 1er février à Chastre

Reprise des rencontres citoyennes à Chastre ce jeudi soir! Ce jeudi 1er février, le gouverneur et son équipe ont eu le plaisir de faire la connaissance des habitants de Chastre à l'occasion d'une rencontre citoyenne organisée dans le cadre du programme BW response....

lire plus